jeudi 17 juillet 2008

Un ravissant 13 juillet…

Je pressens que ce petit billet ne sera pas pour déplaire à la nouvelle équipe municipale…
A tous ceux qui pensent que j’ai la critique facile, « la dent dure », que mon objectivité se trouve souvent entachée par ma « jeunesse », mon « manque d’expériences » et ma « naïveté » et que sur mon impartialité plane l’ombre de mes convictions politiques… Je leur dis : « lisez la suite, cet article est bien la preuve du contraire ! »
Ne faites pas les étonnés… Je l’avais déjà annoncé, toute bonne initiative (« bonne » étant pour le coup subjectif, puisque chacun apprécie à sa façon), donc bonne à mes yeux (mais je sais que je ne suis pas la seule à le penser), se verra recevoir quelques compliments sur ce blog !
C’est aujourd’hui le cas !
Et puis sachez que derrière la fille caustique se cache en vérité une âme douce et rêveuse (comment ? Je me lance des fleurs ? Oui… tout à fait… une fois de temps en temps ça ne fait pas de mal, vous devriez essayer !!!)
Si je n’ai pu assister au feu de la Saint-Jean pour cause de fête de la musique, je ne voulais pas louper le feu d’artifice du 13 juillet à Luynes… en revanche, je n’ai pas suivi la retraite aux flambeaux, je m’en excuse…
En marchant le long de la promenade des Varennes, titillée par quelques moustiques affamés, mais bercée par le coassement des grenouilles et songeuse devant ce ciel étoilé, je me remémorais que toute petite j’empruntais déjà ce chemin, accompagnée de mes parents et de mon frère, avec l’âge la peur laissa place à l’excitation…qui s’emparait de moi à l’approche du « champ de tir »…
Le feu d’artifice devînt alors un moment fabuleux, d’émerveillement, et si aujourd’hui le ressenti est un peu différent, je ne m’en régale pas moins et aime observer cette même magie dans le regard des enfants.
Il faut dire que notre feu d’artifice était particulièrement réussi. Je salue ici le travail d’A-C Garcia et de la société Pyro-concept qui ont organisé avec brio l’évènement.
Car loin d’être un « petit feu d’artifice de campagne », « sans grand intérêt », comme certains se plaisent à penser, ceux-là même qui ne sont jamais venus le regarder et dont les railleries, injustifiées, mais devant lesquelles je ne m’offusque plus et qui même, me font sourire, viennent encore parfois raisonner à mes oreilles… Non, je le dis, ce feu d’artifice était beau, surtout à l’échelle d’une commune comme Luynes.
Il était composé de fusées variées dans leurs formes comme dans leurs couleurs, allant crescendo au son harmonieux de musiques classiques de films, à mon grand bonheur, puisque c’est un genre musical que j’affectionne tout particulièrement.
Cela ne donnait que plus d’intensité…
Nous avons bien sûr eu l’éternelle association patriotique, bleu, blanc, rouge, que je vous laisse admirer !





Je me suis prise à imaginer un instant, et avec un certain amusement, voir une succession de lettres former le nom de notre maire, l’histoire de fêter une fois de plus la victoire électorale…
Notre maire ne fit qu’un bref discours pour annoncer le lancement du feu, et lorsque celui-ci fût terminé il invita la population à se retrouver sous les Halles pour le bal !
Le cortège suivit la fanfare qui comptait à nouveau un membre de plus. Bertrand Ritouret reprit pour l’occasion du service, en tant que trompettiste… cela devait démanger notre « Chet Baker » local (oui voyez, il m’arrive d’être généreuse en compliments parfois…) !



En arrivant sur place, une jolie surprise nous attendait… une décoration sobre et originale avait été installée, faite d’un drapé rouge, remonté de cocardes tricolores, et assorties aux compositions florales, ce qui, il faut bien l’admettre, offrait un certain cachet à nos Halles et à l’évènement.



L’animateur lança la musique et la fête battît son plein jusque tôt le lendemain matin…

Je ponctue ce billet, alors que je rentre du feu d’artifice de Tours et j’en profite pour féliciter la municipalité de Tours, Jean Germain et son équipe, qui une fois de plus ont su égayer comme il se doit le 14 juillet, ce fût magnifique, grandiose, éblouissant !

Merci,

Alexandra

(À suivre, bientôt, la cérémonie du 14 juillet à Luynes)

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,

Merci beaucoup pour cet éloge sur le feu d'artifice de Luynes et sur la société Pyroconcept.cela nous va droit au coeur...
A très bientôt pour de nouveaux spectacles pyromélodiques

Alexandra a dit…

Il n'y a pas de quoi, il est vrai qu'il était très réussi...
Bien à vous,
Alexandra

Anonyme a dit…

Tu appelles cela une "sobre" décoration des Halles?
Les Halles se suffisent à elles-même et cette parodie de "fête de l'Huma" n'a pas lieu d'être à Luynes, à part peut-être pour justifier le fait qu'il n'y a plus d'argent dans les caisses... Les fêtes "fastueuses" à leur goût passent avant un théâtre peut-être trop "cheap" pour eux...
A quand l'arrivée en hélicoptère de Monsieur le Maire, drapé de son écharpe tricolore, dans une nuée bleu-blanc-rouge... question sobriété, ce sera mieux!

Alexandra a dit…

Cher anonyme,
Bonjour et merci pour votre contribution au débat! Disons que la décoration a ajouté quelque chose de solennel... et je reconnais que ça ne m'a pas déplu...
Par contre je suis d'accord que question sobriété la nouvelle municipalité est, en règle générale, bien loin de l'équipe sortante! Il y a une volonté très nette de se démarquer et de faire parler, un petit côté "m'as-tu vu?" qui s'est déjà bien extériorisé durant la campagne (discours, tracts, etc.), c'est donc sans grande surprise que nous assistons à de telles manifestations (la fiesta Bandas par exemple,le nouveau tambour, le 8 mai, le 14 juillet...)
Quant à la scène du maire avec l'hélicoptère et l'écharpe tricolore, tout droit sortie de votre imagination, j'en suis fan!!! Il m'arrive parfois d'en imaginer certaines au moins autant farfelues... Il faut dire, qu'avec B. Ritouret, à mon avis, nous ne sommes pas au bout de nos surprises...
J'attends le conseil municipal du 30 septembre avec une grande impatience!!!
Encore merci, bien à vous!
Alexandra