dimanche 21 décembre 2008

Le marché de Noël!

Etant en Touraine le week-end dernier, je ne pouvais décemment pas rater le marché de Noël qui avait lieu dans mon doux, mon calme et reposant fief luynois…

C’est assez tardivement que je m’y suis rendue.

A mon arrivée j’y ai croisé A-C Garcia, installée « bien confortablement » dans la calèche. Malgré les conditions atmosphériques, elle semblait ravie de sillonner le bourg ainsi, le sourire qu’elle arborait en était la preuve !

Une fois au niveau des Halles, je découvris le marché dans toute sa splendeur.

Je dois dire que la joie de vivre était au rendez-vous, l’esprit de Noël en somme, ambiance bon enfant, gaieté, rires, s’étaient emparés de la population. Qu’il était agréable de s’y promener, et les rideaux de lumières suspendus ne faisaient qu’accentuer ce plaisir.

Il s’agissait là d’un évènement Luyno-luynois, mais qu’importe ! Le comité de Jumelage était présent, l’association des parents d’élèves de l’école Sainte Geneviève également, elle s’affairait d’ailleurs, Vincent Perrin en tête, dans la fabrication de crêpes et se trouva vite à court de pâte devant les innombrables demandes des petits comme des grands gourmands !

La nourriture avait la part belle, pain d’épices, chocolats, meringues de Monsieur Morvan, etc.

Il nous était même possible de déguster, moyennant une somme modique, un chocolat chaud fort appétissant ou un vin chaud, et servis par S.Dejouhannet s’il vous plait…

Je ne vous parle pas des stands de saucissons ou de fromages…

A l’intérieur de la salle des fêtes en revanche, place aux décorations artisanales en tout genre ! On y retrouvait, comme à l’accoutumée, quelques artistes et créateurs de renommée locale.

Des manèges étaient à la disposition des enfants place des Victoires.

Notre maire, quant à lui, tenait difficilement en place, il arpentait le marché, allait au devant des concitoyens, papotait, bref, il était fidèle à lui-même. Autre personnage incontournable : le Père Noël ! Crise oblige, il a dû se mettre au régime, je l’ai trouvé amaigri cette année, j’en suis certaine, il s’est sacrifié pour que nos chaumières n’aient pas à pâtir de la conjoncture et pour que les pieds de nos sapins se garnissent de jolies paquets…

Ce fût un moment très sympathique où les discussions se nouaient spontanément, sans a priori, élus et citoyens, le temps d'une journée, tous dans le même traineau !

Aaah la magie de Noël !

Bien à vous,


Alexandra


3 commentaires:

Alexandra a dit…

Plus je me relis et plus ce billet me fait penser à un livre de Martine, les illustrations en moins...

Bruno a dit…

Voilà toute la magie des marchés de Noël...

Alexandra a dit…

Je dirais même plus cher Bruno, toute la magie du marché de Noël Luynois!
Non je rigole bien sûr. Même si je reconnais que depuis mon "exil" à Paris, un chauvinisme que je ne soupçonnais pas n'a de cesse de s'affirmer...
Merci de votre visite et pour ce commentaire!
Je viens par la même occasion de découvrir votre blog, intéressant, je m'y rendrai à nouveau, promis!
Bien à vous,
Alexandra

PS: Votre sapin est joli, même faux... même si j'avoue préférer les vrais avec leur parfum, etc.
Sans doute mon goût pour l'authenticité!