lundi 5 mai 2008

Cher Georges Wolinski...

Je sais d'avance que vous ne lirez pas ce message... ce qui donne à sa rédaction un petit côté étrange et amusant.
J'apprécie vos dessins, votre vision de la société et votre façon de l'appréhender... Dans mon précédent billet, je vous ai cité: « La vraie question c'est : "Comment profiter de la vie au maximum ?" La vraie réponse, c'est : "En évitant de se poser les vraies questions !" ».
Chapeau! C'est tellement juste...
Mais pour ma part, je crois qu'il serait judicieux de me fournir un mode d'emploi. Car l'inconscient n'est pas domptable, et les "vraies questions" s'imposent souvent à nous sans qu'on le veuille. Alors que faire pour s'en affranchir?
Je me demande, si je ne vais pas envoyer un double de ce courrier à notre cher ami Sigmund. Bien que dans ma situation, David Hume (inspiré par Adam Smith) me serait peut-être d'un grand soutien (enfin son "Traité de la nature humaine")! Peut-être auraient-ils un avis sur la question.
Je vous imagine, chers lecteurs et lectrices, devant votre écran, interloqués, vous vous dites sans doute, ça y est nous l'avons perdue, la politique locale, ses balades en campagne, un trop plein d'oxygène évident et hop, plus d'Alexandra... mais non rassurez-vous, je tenais simplement à éclaircir ce point. Car dans mon précédent billet, malgré l'enthousiasme qui peut transparaître, certains passages exposent, enfin de compte, un rêve, une utopie. C'est aussi la raison pour laquelle j'ai utilisé le conditionnel pour m'exprimer. Mais la part de rêve dans la vie occupe une grande place, Marcel Proust n'a t-il pas écrit
"Il vaut mieux rêver sa vie que la vivre, encore que la vivre, ce soit encore la rêver"(je n'ai pas les idées très claires comme vous le voyez) . Alors bien sûr, tout ce que j'ai pu écrire ne relève pas de l'onirisme, je crois toujours que nous devons profiter de la vie le plus possible et j'ai espoir de trouver un jour la solution à mon dilemme.

Bien cordialement à vous tous!

2 commentaires:

Christophe Marion a dit…

Comme je vous souhaite de trouver, un jour, la réponse à vos questions... Plus généralement, d'être heureuse.

Alexandra a dit…

Merci... et comme je vous le souhaite également! Mais qu'est ce que c'est difficile aussi...
Bien à vous!